Loading

Terreurs nocturnes chez enfant et bébé : l’homéopathie comme solution

Tous les parents peuvent un jour voir leur bébé souffrir de terreurs nocturnes, et oui, c’est très déchirant, parce qu’une fois l’épisode déclenché, on ne peut vraiment rien pour calmer le petit. Votre enfant à une probabilité de 2% d’être victime de ces terreurs nocturnes, et cela implique que tous les parents doivent apprendre suffisamment d’informations sur le sujet pour savoir agir adéquatement si la situation se présente. Heureusement que tous les maux ont des remèdes à les apaiser. L’homéopathie est excellente.

Mais d’abord, qu’est ce qu’une terreur nocturne ?

La terreur nocturne est une sorte de perturbation violente et inconsciente qui prend le bébé dans le début de son sommeil. Ainsi, votre bébé ou enfant peut soudain se relever dans son lit, en plein sommeil, et commencer à crier et à pleurer, il peut même se faire du mal ou essayer de le faire à toute chose proche de lui. Même s’il a les yeux grands ouverts, il est bel et bien endormi. Même si vous essayer de le calmer, il ne vous entendra pas, et si jamais vous essayer de le réveiller en le touchant ou en le prenant dans vos bras, il peut devenir encore plus sauvage. Cela est dû au fait qu’il est emprisonné dans une zone crépusculaire entre l’état éveillé et le sommeil. Si c’est déjà arrivé à votre bébé ou enfant, et bien ! Il a eu un épisode de terreur nocturne, et il y en aura certainement d’autres au futur.

Les gens de la science proposent une explication à ce phénomène : Les terreurs nocturnes sont une sorte de tempêtes agitées qui surgissent rarement sur les transitions normalement calmes de notre cerveau entre les différents stades du sommeil. Un épisode de terreur nocturne peut durer d’une minute à une heure, et une fois passé, le bébé se rendorme paisiblement.

Terreur nocturne et cauchemars : quelles différences ?

On peut facilement les confondre, mais pas si l’on lise les points de divergence suivants :

Terreur nocturne Cauchemar
L’enfant  ne s’en souviendra pas L’enfant s’en souvient
Vous ne pouvez pas réveiller votre enfant lorsqu’il est sous l’emprise d’un épisode de terreur nocturne L’enfant est réveillé, il chercher même du réconfort
Surgit pendant le premier tiers de la nuit (sommeil profond et non rêveur) Surgit pendant la phase du sommeil paradoxal, dans le dernier tiers de la nuit
Le lendemain, le bébé ou l’enfant est normal et ne semble pas dérangé Le lendemain, il est agité.

Jodi. A. Mindell, dans son livre “sleeping through the night” nous résume la situation: Lorsque le bébé subit une terreur nocturne, les parents en souffrent parce qu’il l’on observé, alors qu’il ne se rappelle de rien.  S’il a vécu un cauchemar, c’est lui qui en souffrira.

L’homéopathie pour vaincre les terreurs nocturnes chez les bébés et les jeunes enfants

Qu’est ce que l’Homéopathie ?

L’homéopathie est un concept dans la médecine alternative qui repose sur le principe qu’on peut utiliser la même substance qui provoque tel symptôme pour le soigner. C’est-à-dire qu’on stimule l’organisme pour le pousser à se soigner lui-même.

Les médicaments de l’homéopathie sont en vente libre dans les pharmacies et ne nécessitent aucune ordonnance. Il suffit que leur fabricant prouve que tel médicament homéopathique ne présente aucun danger sur la santé. On trouve ces médicaments sous forme de comprimés qu’on dilue graduellement en les posant sous la langue, mais également sous forme de pommades, de gels, de gouttes…etc.

Comment soigner les terreurs nocturnes chez les bébés avec l’homéopathie ?

Il existe plusieurs médicaments homéopathiques pour empêcher l’apparition des épisodes de terreurs nocturnes. Certains médicaments sont très connus par leurs effets puissants contre l’anxiété nocturne et l’agitation des bébés et des enfants. Voici quelques uns :

Stramonium est utilisé si votre bébé a besoin de la lumière et votre présence pour qu’il sombre dans le sommeil. Lorsqu’il a un épisode de terreur nocturne, il ouvre hagardement les yeux, ne reconnait personne, et se cramponne aux personnes qui l’entourent. La lumière et les caresses le calment. Vous devez toujours le réveiller complètement pour qu’il se rendorme.

Kalium Bromatum est efficace lorsque le bébé ou l’enfant grince des dents, hurle la nuit et toutes vos tentatives de le consoler restent veines. Il est agité des mains, matin et soir.

Tarentula est excellent pour les enfants agités qui font souvent des cauchemars et des épisodes de terreurs nocturnes, et doivent toujours faire des mouvements balancés pour qu’ils s’endorment. Il est aussi conseillé pour les enfants hyperactifs.

Notez aussi que pour protéger votre bébé  contre ces épisodes de terreur nocturne, il faut respecter un horaire de sommeil régulier, que ça soit pour la sieste ou pour le sommeil nocturne. Les bébés ne pouvant pas se mettre la capsule sous la langue, vous pouvez la diluer dans un peu d’eau et la leur  donner par biberon.

 

 

Leave a Reply