Loading

Rhume de bébé : homéopathie et remèdes pour le soigner

Vous êtes à votre premier bébé, et ce dernier vient d’attraper un rhume. On a le nez qui coule en rivières, on a du mal à se nourrir sans étouffer, et la nuit, c’est le sommeil entrecoupé qui nous attend, tous les trois. Mais attention, c’est un mal qu’il faut supporter quitte à veiller la nuit et supporter de voir le petit bonhomme souffrir un peu, et ce pour renforcer son immunité. Ainsi, pas de médicaments pharmaceutiques à effets rapides. Optez plutôt pour les remèdes naturels et l’homéopathie, excellente pour le développement du système immunitaire de votre bout’choux.

Comment reconnaitre un rhume chez votre bébé ?

Les bébés avant l’âge de 3 ans  connaissent le rhume jusqu’à 10 fois dans l’année. Ce qui rend la chose difficile pour les bébés, c’est qu’ils ne peuvent pas se moucher par eux-mêmes et c’est donc la gêne continue pour eux, en plus de son manque d’appétit et son sommeil perturbé. Cela commence dés 6 mois, le bébé étant protéger préalablement par les anticorps qui lui ont été transmis par sa maman pendant la grossesse, et même pendant l’allaitement. Heureusement, le rhume n’est guère dangereux, et à part le petit malaise, rien de grave à craindre, au contraire c’est un passage obligé pour renforcer le système immunitaire, et à partir de 6 ans, votre enfant sera plus solide face au rhume.

Alors, comment en reconnaitre les symptômes chez votre bébé ? Souvent, ça commence par l’éternuement, puis l’écoulement du nez, puis éventuellement, les narines deviennent bouchées, les sécrétions du nez deviennent importantes et épaisses. Puis, la gorge s’irrite. Donc, le rhume est une infection qui attaque le nez, la bouche, et la gorge, et est causé par plusieurs types de virus.

Les symptômes majeurs du rhume chez le bébé sont les suivants :

  • La fièvre, qui peut monter jusqu’à 38,5°.
  • La toux, sèche au début
  • Une gorge enflammée et donc douloureuse
  • Le nez qui coule puis qui se bouche
  • Des yeux rougis
  • Peu ou pas d’appétit
  • Bébé irritable et très agité
  • Des ganglions gonflés

A cause de ces symptômes, votre bébé trouvera du mal à respirer par son nez et donc ne peut pas téter ou boire au biberon. Cela dure pour une semaine normalement, mais aller jusqu’à 2 semaines, surtout pour les trop jeunes. Si votre bébé a moins de 3 mois, il est préférable de voir un pédiatre pour éviter que cela ne se développe en bronchite. Si votre enfant  a plus de 3 mois, vous pouvez le soigner grâce à des remèdes naturels, simples mais efficaces, notamment l’homéopathie.

Comment soigner le rhume de votre bébé avec l’homéopathie ?

Avant parler de ces remèdes, il convient de préciser qu’il est nécessaire d’adopter quelques gestes en complément pour aider le remède à mieux agir.

Afin d’accélérer le processus de guérison, il faut que vous laviez le nez de votre bébé au moins 6 fois par jour, notamment avant de l’endormir,  pour enlever les sécrétions et lui permettre de respirer librement. Utiliser uniquement du sérum physiologique en pipette, une pour chaque utilisation.

Aussi, déposez  un humidificateur dans la chambre de bébé pour lui humidifier l’air. Ne surchauffez pas sa chambre plus que 20°.

Médicaments homéopathiques et posologie

Les médicaments homéopathiques suivant sont à donner au bébé en basse dilution en raison de 4 ou 5 CH, donc une cuillère mesure (en cas de trituration) ou 3 granules. Si aucune amélioration dans les 24 heures, consultez un pédiatre.

  • Pour un écoulement clair

Si le nez de bébé est bouché, donnez-lui une dose  de SAMBUCCUS avant chaque repas. Si les sécrétions sont claires et sont accompagnées d’éternuements et de troubles de digestion, une prise avant chaque repas de NUX VOMICA. Si le bébé éternue beaucoup et que ses yeux sont larmoyants, donnez-lui trois doses de SABASILLA. Si les sécrétions sont claires et irritent le nez, donnez-lui ALLIUM CEPA trois à quatre fois par jour. Si son nez se bouche pendant la nuit, AMMONIUM CARBONICUM, trois fois par jour.

  • Pour un écoulement coloré

Si les sécrétions sont jaunes, notamment à son réveil, vous lui donnez PULSATILLA à raison de trois à quatre fois par jour. Si elles sont verdâtres, donnez-lui une dose de KALIUM BICHROMICUM avant chaque repas

Comment donner  ce type de médicaments à un bébé ?

Vous avez la possibilité d’opter pour ces médicaments sous forme de trituration, autrement dit en poudre extrêmement fine. Vous aurez une cuillère de mesure pour doser la quantité adéquate et la mettre dans la bouche du nourrissant.

Sinon, vous vous les procurer sous forme de granules ou de globules que vous pouvez les diluer dans 50 ml de lait ou d’eau et la lui donner à boire dans un biberon.

 

 

 

 

 

Leave a Reply